Les marches de la mort dans l'ouest du Harz

Une des marches des déportés du camp de concentration de Dora

Parcours d'une des marches de la mort avec indication de l'emplacement des stèles du souvenir

no.    position des stèles       évenement
1 près de la ville d'Osterode et en sortant de la localité Freiheit: pré à gauche de la piste cyclable au-dessus du terrain du garagiste "Tschuck" (photo)    Sur le terrain au-dessus de la localité de Freiheit tout comme dans le pré au-dessous de l'entrée dans la localité de Lerbach, un détenu français a été tué. C'étaient les premières exécutions sur la marche de la mort des 3.500 détenus de Dora; dans les localités comme Osterode, Freiheit et Lerbach, il n'y a pas eu d'exécutions.
2photo de la stèle au-dessus de la mine "Weintraube" (à gauche de la route cantonale) à droite au coin d'un chemin forestier    Juste derrière Lerbach des détenus hollandais étaient heureux du bruit des avions alliés qui s'approchaient; pour effrayer les autres, un homme de la SS a mené un Hollandais au ruisseau Lerbach qui coulait un peu plus bas et il lui a ordonné de boire de l'eau avant de le tuer d'un coup de pistolet dans la nuque.
3 Heiligenstock (B 241) à droite de la route cantonale au carrefour en direction de Clausthal-Zellerfeld    Après la guerre on a trouvé sur les deux côtés de la montée abrupte entre Lerbach et Heiligenstock les squelettes de 8 détenus tués. Ils ont été enterrés en 1948 par les pompes funèbres d'Osterode.
4stèle l'église à Clausthal: au bout de la pelouse devant l'église au nord-ouest    On n'a tué personne dans la ville. Pas loin de l'église, une habitante a posé un seau d'eau à côté de la rue pour les détenus assoiffés. Il fut renversé par la SS. La stèle est pour de l'eau refusée.
5 entre Zellerfeld et Schulenberg
parking "Mittelberg"
   Des détenus inutiles à cause de leur faiblesse ont été tués par les hommes de la SS derrière les prés dans la forêt qui commence là. On a entendu les coups de feu jusque dans le village. Plus tard, on a enterré trois des cadavres qui étaient auparavant enfouis par nécessité provisoirement dans la forêt dans le cimetière à côté des "Pfauenteichen".
6 Okertalsperre (un barrage)
parking à droite immédiatement devant le grand pont au carrefour en direction d' Altenau
   À l'ancien pont vers Altenau, maintenant sous les eaux du lac de barrage, on a plus tard trouvé d'autres tués au bord du chemin. Depuis Zellerfeld la SS a pressé les détenus et vers l'après-midi beaucoup ne pouvaient plus suivre le rythme. Des exécutions isolées eurent lieu un peu partout.
7 "6e usine" dans la vallée de la Oker: à l'arrêt de bus au km 8,7 à droite    Déjà dans la nuit beaucoup de détenus ont essayé de fuir en gravissant les pentes assez raides de la forêt : On les a poursuivis et plus tard on a trouvé deux morts.
8devant la gare gare Oker: plaque en verre avec texte et route de la marche sur la façade de la gare, là-dessous stèle et plaque au sol    (Le 09-04-1945) Pendant la nuit des wagons de marchandises ont quitté Oker vers quatre heures. À l'intérieur se trouvaient les détenus épuisés.
En avril 2001 une stèle et une plaque en verre avec des informations ont été inaugurés à la gare. Ils renseignent sur la participation des chemins de fer .



La marche des déportés du camp de concentration de Gandersheim

no.   position des stèles       évenement
9 B 242 à l'est de Münchehof à droite de la rue à l'entrée d'un chemin forestier devant la frontière du canton    La première exécution après le départ sur la route de Gandersheim concernait un témoin de Jehovah allemand. Cela a eu lieu sous le talus de la B 242 pas loin de la frontière d'aujourd'hui du canton. L'homme a été trouvé en mai 1945 par un vacher.
10 Iberg, mine au-dessous de Hasselberg: mémorial devant la mine (une pierre avec une plaque) et stèle à la route nationale (B 242) au-dessus de la mine au parking    Le témoin de Jehovah Bernhard Döllinger qui avait l'âge de 50 ans, a souffert comme beaucoup d'autres de la diarrhée à cause de la nourriture pour chiens qu'ils ont trouvé dans le gymnase dans la "vallée des diables" à Bad Grund où ils ont dormi. Pendant la marche, le 05-04-1945 vers 10 heures, un homme de la SS l'a tué le long du Iberg lorsqu'il faisait ses besoins. Cela s'est passé là où on a consolidé l'ancienne mine de fer "Unterer Hasselberg" et malgré la critique des membres de la Wehrmacht parce qu'il y avait des enfants de la ville qui étaient présents. Le détenu vivait encore lorsqu'il est tombé dans la mine et a été trouvé mort par des détenus russes. Plus tard on l'a enterré anonymement à Bad Grund.
11 petite carrière au-dessus de l'abreuvoir pour chevaux, pas loin de la "Taternplatz" au nord de la rue    On a tué deux Français dont l'identité est connue vers 11 heures dans une petite carrière à gauche de la B 242.
12 l'église de Zellerfeld, stèle à gauche du grand portail    Les 350 hommes ayant la diarrhée devaient passer la nuit dans l'église de Zellerfeld. Ils avaient le droit d'aller faire leurs besoins mais seulement l'un après l'autre. Les habitants se sont plaints le jour suivant des détenus impies.
13 lieu de mémoire "Hirschler Brink" à gauche de la B 242, stèle pas loin du lieu de mémoire au parking "Entensumpf" à droite de la B 242    Après une longue randonnée à travers Clausthal le groupe est arrivé dans la forêt. C'était près du "Entensumpf". De là les surveillants allemands ont tout de suite mis de côté à nouveau quelque détenus, puis ils les ont tués. 11 Français, un Russe tué dans la vallée de la Innerste et en juin 1947 les dix morts de la "Voßhai" ont tout d'abord été enterrés en le lieu de mémoire. Plus tard on les a changés de tombeau pour les enterrer à Holzen am Ith.
14 "Voßhai am Acker", stèle au début d'un ancien chemin forestier    L'épuisement a augmenté pendant la montée assez raide de la rue vers le "Ackerpaß" au "Stieglitzecke". Vers midi, 8 Italiens, 1 Français et 1 Russe alignés à environ 25 mètres à droite de la rue (près du km 9,7) ont été tués d'un coup de pistolet dans la nuque lors d'une deuxième sélection au "Voßhai". Un peu plus tard ils ont été photographiés par des troupes américaines et enterrés d'une façon superficielle.
15 Braunlage, Buchholzplatz; stèle devant l'église de la Sainte Trinité    Environ 330 hommes restants ont passé la nuit sur le terrain de l'ancienne scierie de Buchholz, maintenant on y trouve un supermarché. La marche se terminait ici sur le territoire de la Basse-Saxe. Le 07-04-1945 elle se prolongea (en passant par la "Bodestraße") vers Wernigerode où les détenus ont été embarqués dans le train.



La marche des détenus de la IIIe SS-brigade de construction

Parcours de la marche de la mort avec indication de l'emplacment des lieux du souvenir

no.   position des stèles       évenement
16 Wieda    Dans la nuit du 7 au 8 avril 1945, 900 détenus, venus des trois camps extérieurs Mackenrode, Nüxei et Osterhagen, ont été transférés dans le camp principal Wieda de la troisième brigade SS, où se trouvaient déjà 250 détenus. En raison de la surcharge, plusieurs lits supperposés cassèrent. Six détenus furent écrasés. Les morts furent enfouis au bord de la forêt située derrière le camp. Ils reposent aujourd'hui dans le cimetière de Wieda.
17 la vallée de la Wieda au-dessus de la localité de Wieda, stèle au parking à gauche ("gare historique Stöberhai")    Pendant la marche de Wieda à Braunlage, les surveillants n'ont probablement tué personne. Mais Albert van Dijk raconte: "Pas loin de la localité de Wieda, les premiers coups de feu ont retenti." La stèle marque le parcours de la marche de la mort.
18 Braunlage, stèle à droite sur la pelouse devant l'église de la Sainte Trinité (voir no. 15)    Bois ou parc (souvenirs de Van Dijk): Attaque aérienne. Les détenus devaient se jeter par terre. Après l'attaque, les hommes de la SS, sont sortis de leur cachette et ont tué d'un coup de feu les blessés.
19 incident prochain près de la localité d'Elend    Ils ont passé la nuit dehors dans le champ, par une nuit glaciale. Au matin il y avait encore plus de morts.


Seitenanfang
description des stèles (en allemand)button weiter

description des évenements des marches de la mort (en allemand)button weiter